Logo du gouvernement du Qubec.

Le saule humble

Essences concurrentes » Essences arborescentes » Le saule humble

Télécharger le tableau :
Le saule humble ()
Upland willow, Prairie willow
Salix humilis Marsh.
Arbuste ou petit arbre (8, 41)

Habitat

Localisation

Aire de distribution naturelle Non disponible
Sous-domaine bioclimatique où l'essence est représentée Tous les domaines bioclimatiques du Québec
Zones où la compétition est susceptible d'être problématique Susceptible d'être problématique dans tous les domaines bioclimatiques à l'exception de la pessière à mousses (41)

Climat régional

Température annuelle moyenne par sous-domaine bioclimatique (°C) Non disponible
Précipitations totales annuelles par sous-domaine bioclimatique (mm) Non disponible
Indice d'aridité par sous-domaine bioclimatique Non disponible
Nombre de jours consécutifs sans gel par sous-domaine bioclimatique Non disponible
Durée de la saison de croissance par sous-domaine bioclimatique (jours) Non disponible
Nombre de degrés jours pendant la saison de croissance par sous-domaine bioclimatique Non disponible

Milieu physique

Principales positions topographiques par sous-domaine bioclimatique
  • Bois de montagne pour le saule humble (9)
  • Basses terres et dépressions humides pour le saule de Bebb et le saule discolore (9)
Principales classes de pente par sous-domaine bioclimatique Non disponible
Principaux dépôts de surface par sous-domaine bioclimatique
  • Se retrouve sur tous les types de sol, sauf les sols limoneux (41)
  • Entre autres sur les sols plats alluvionaux, les bancs de sable (6)
Principales classes texturales de l'horizon B par sous-domaine bioclimatique Se retrouve sur toutes les textures à l'exception des textures limoneuses (41)
pH de l'horizon B par sous-domaine bioclimatique Non disponible
Principales classes de drainage par sous-domaine bioclimatique
  • S. bebbiana : est adapté à toutes les classes de drainage, mais préfère les sols avec un drainage bon à imparfait (51PC, 64PC)
  • S. discolor : préfère les sols mal drainés (65PC)
Humidité du sol Non disponible
Principaux types d'humus par sous-domaine bioclimatique Non disponible
Principales classes d'épaisseur de l'humus (en cm) par sous-domaine bioclimatique Non disponible
Fertilité du sol Non disponible
Meilleures conditions de croissance Non disponible
Besoins en lumière Besoins élevés à très élevés (51PC)
Besoins en eau
  • Exige un sol très humide, a besoin d'une grande quantité d'eau qui est utilisée par la transpiration (41)
  • Certaines espèces s'adaptent aussi dans des sols bien drainés (41, 8)
  • Tolère les inondations (51PC, BB120)
  • Est peu résistant à la sécheresse (51PC)
Besoins en éléments nutritifs
  • Peu exigeant : se retrouve autant sur les sols riches ou pauvres en éléments nutritifs (BB120)
  • Peut se retrouver sur une grande gamme de pH allant de 3,2 à 7,5 (41, BB120)

Station

Stations Ils forment des friches arbustives sur les sites riches (PC)

Dynamique

Dynamique

Types d'associations forestières et essences compagnes recherchées Non disponible
Principales perturbations moyennes et interventions partielles par sous-domaine bioclimatique Non disponible
Principales perturbations et interventions d'origine par sous-domaine bioclimatique Non disponible
Sociologie
  • Forme souvent des bosquets monospécifiques denses et étendus dans les sites humides
  • Se retrouve à l'état d'individus plus isolés sur les hautes terres (51PC, 53PC)
Principales végétations potentielles observées par sous-domaine bioclimatique 1
  • 1 : MJ2 = FO1 = RB1 = RP1 = MF1 = MJ1 = RS1 = FE1 = FE5
  • 2 est : FO1 > RC3 = RS3 = MJ2 = RS2 = RS1 = MF1 = RE3 = RS5 = FE5 2 ouest : MF1 = MJ2 = RP1 = MJ1 = RS5 = RS1 = FE3 = FE2 = RT1 = FE6 = FE5
  • 3 est : RB1 = RS3 = MF1 = MS2 = RE2 = RC3 = RS1 = MJ1 = MJ2 = RE3 = RS5 = FE2 = FE6 = FE3 3 ouest : MS2 = RS3 = RS5 = RE3 = RC3 = RS2 = RE2 = MF1 = RP1 = MJ2 = FC1 = RS1 = MJ1 = FE2 = FE6 = FE3
  • 4 est : MF1 = RS3 = RS2 = RE2 = RB1 = RE3 = MS2 = RC3 = RS1 = RS5 = MS6 = MS1 4 ouest : MF1 = RE2 = RS2 = RP1 = RE3 = MS2 = RS3 = RC3 = MJ2 = MJ1
  • 5 est : RE2 = RE1 = RS3 = RS2 = MS2 = MS6 = RS1 = RS4 = RE3 = MS1 5 ouest : ME1 > RE3 = RE1 = RS3 = RS2 = RE2 = MS2 = RS1 = MS6
  • 6 est : RE1 = RE2 = RE3 = RS3 = RS2 = MS2 6 ouest : ME1 = RE2 = RE3 = RE1 = RS3 = RS2 = MS2
Tolérance à l'ombre
  • Intolérant à très intolérant (61PC)
  • S. bebbiana: 8 / 9 ; S. discolor: 8 / 9; S. humilis: 9 /9, sur l'échelle de Humbert (1) sur laquelle 1 : très tolérant et 9 : très intolérant) (1)
Facteurs limitatifs ou favorables à l'aménagement de l'essence Non disponible
Statut sucessionnel
  • Espèce de début de succession (8)
  • Peut persister à tous les stades de succession

Morphologie

Morphologie

Port du tronc Non disponible
Port de la cime Non disponible
Largeur de la cime Non disponible
Densité de la cime Non disponible
Type de ramification Non disponible
Élagage naturel Non disponible
Branches adventives et gourmands Non disponible
Hauteur Maximum : 8 m à 10 m (41, BB120)
Système racinaire Système racinaire dense (nombreuses radicelles) et superficiel (41, 8, 14), située dans la couche humique et minérale (BB111, BB120)

Croissance (stades perchis et futaie)

Croissance

Période de débourement Non disponible
Période d'aoûtement Non disponible
Croissance relative
  • Croissance rapide
  • Croissance des rejets pouvant atteindre plus de 2 m en un an (41, 51PC, BB120)
  • la croissance des rejets et beaucoup plus rapide que celle des semis.
Âge d'exploitabilité absolu par IQS et densité relative (DRF (densité relative faible), DRM (densité relative moyenne), DRE (densité relative élevée)) Non disponible
Période de croissance rapide Premières années (41, 51PC)
Longévité naturelle
  • 40 à 60 ans sur les bons sites (51PC)
  • De 20 à 25 ans, en moyenne avec quelques individus qui peut atteindre 50 ans pour S. discolor et S. bebbiana (BB120)
Hauteur à maturité physiologique Non disponible
Hauteur maximale potentielle Non disponible
Diamètre à maturité physiologique Non disponible
Accroissement moyen en diamètre (mm/an) généralement par sous-domaine bioclimatique ou sous-régions écologiques (Densité A-B - Densité C-D) Non disponible
IQS station Non disponible
Réponse à l'ouverture du couvert Non disponible

Reproduction

Modes de reproduction

Mode de reproduction privilégié Végétative après une perturbation
Stratégie de régénération sexuée Non disponible
Mode de reproduction sexuée Non disponible
Mode de reproduction végétative Non disponible
Vigueur de la reproduction végétative Non disponible

Floraison

Sexualité et type d'inflorescence
  • Dioïque (3, 5, 6)
  • Fleur unisexuée
  • Chaton (9) aparaissant très tôt pour le S. discolor et tard au printemps pour S. humilis, mais toujours avant l'étalement les feuilles (BB137).
Période de floraison Non disponible
Agent de pollinisation
  • S. discolor : vent et insectes (dont abeilles) (65PC).
  • S. bebbiana : abeilles surtout (64PC)

Plantation

Espacement recommandé entre les plants Non disponible
Interventions spécifiques Non disponible

Production semencière

Type de fruit Non disponible
Âge de début de production régulière 2 à 10 ans (41)
Âge de production optimale
  • S. Discolor : 5 à 28 ans (65PC)
  • S. Bebbiana : 10 à 30 ans (64PC, 41)
Fréquence des bonnes années semencières Non disponible
Période de maturité Juin à juillet (5)
Quantité produite Abondante chez les jeunes rejets, surtout dans les sites humides (BB110)
Indicateurs du poids des semences Non disponible
Indicateurs de viabilité Non disponible

Dispertion des semences

Durée de rétention des semences sur l'arbre Non disponible
Saison de dispersion Été: tout de suite après la maturité : juin-juillet (5)
Mode de dispersion
  • Vent
  • Eau (3, 5, 6, 41).
Distance de dispersion commune Plusieurs kilomètres (5)
Durée de viabilité des semences en milieu naturel Quelques jours seulement (64PC, 65PC, 41, BB111)
Facteurs favorisant ou défavorisant la libération de la semence du fruit Non disponible
Principaux agents nuisibles Non disponible

Conditions de germination

Dormance Dormance absente chez la plupart des saules (51PC)
Stratification Non disponible
Période de germination Germination dans les 12 à 24 heures si les conditions sont favorables (41)
Taux de germination Non disponible
Besoins en eau Non disponible
Besoins d'ombre Non disponible
Autres facteurs limitant ou favorisant la germination Non disponible
Températures favorables Non disponible
Lits de germination favorable Non disponible
Nature du lit et conditions de germination
  • S. bebbiana : sol minéral, niveau élevé d'ensoleillement et d'humidité (64PC, 41, 65PC)
  • S. discolor : humidité élevée (41, 64PC, 65PC)
  • Germination limitée sur la litière continue (51PC)
Germination assistée Non disponible
Mortalité juvénile des semis Non disponible

Reproduction végétative

Drageonnement Secondaire (5)
Production de rejets (souche, tige, collet racinaire) Principal (5, 8), surtout à partir du collet (BB111)
Marcottage Absent
Autres modes de reproduction végétative Absent
Intensité
  • Production variable de rejets par tige coupée, pouvant atteindre 60 rejets (51PC)
  • Production de drageons surtout lorsque le système racinaire est affecté par une blessure ou simplement sectionné (41)
Présence de clones Non disponible

Développement et croissance de la regénération par stade de développement (stades de semis, gaulis)

Développement et croissance

Période de débourrement Non disponible
Période d'aoûtement Non disponible
Besoins en eau Non disponible
Besoins en lumière Non disponible
Besoins en éléments nutritifs Non disponible
Croissance Non disponible
Conditions favorisant une croissance optimale Non disponible
Réponse à l'ouverture du couvert Non disponible
Sensibilité à la compétition Non disponible
Principaux agents nuisibles Non disponible
Tolérance et résistance à différents stress Non disponible
Motalité Non disponible

Travaux d'éducation

Éducation

Élagage et taille de formation Non disponible
Dégagement Non disponible
Éclaircie Non disponible

Facteurs de stress (stades de perchis et futaie)

Aspects physotanitaire

Principaux insectes et maladies à surveiller Non disponible

Tolérance et résistance aux stress

Résistance au vent Non disponible
Résistance au verglas, à la glace et la neige Non disponible
Tolérance au gel Non disponible
Tolérance à la sécheresse Non disponible
Tolérance aux inondations et à la remontée de la nappe phréatique Non disponible
Tolérance à la compaction du sol Non disponible
Sensibilité aux dommages causés par le feu Non disponible
Sensibilité aux polluants atmosphériques Non disponible
Autres stress Non disponible
Principaux dommages causés pas les animaux Non disponible

Propriétés de bois et utilisations

Propriétés physiques

Propriétés et apparence du bois Non disponible
Masse volumique (volume sec à l'air, masse sèche à l'air (12%) en kg/m3) Non disponible
Flexion statique MOR 12% en lb/po2 / MOE 12% en 1000 lb/po2 Non disponible

Propriétés de façonnage

Rabotage (% de succès) Non disponible
Sablage (% de succès) Non disponible
Perçage (% de succès) Non disponible
Mortaise (% de succès) Non disponible
Moulure (% de succès) Non disponible
Tournage (% de succès) Non disponible

Utilisations

Utilisations courantes du bois Non disponible
Autres utilisations Non disponible

Divers

Divers

Enjeux de biodiversité Non disponible
Valeur générale pour la faune
  • Bourgeons : consommés par de nombreux oiseaux (8, 41)
  • Brout : nombreux mammifères (cerf de Virginie, orignal, petits rongeurs, lièvre, castor, etc.)
  • Habitat : certains canards et autres oiseaux (41); offre un couvert de protection pour les oiseaux et mammifères en peuplements denses (51PC)
  • Pollen : source recherchée par les abeilles au début du printemps (8)
Tolérance et résistance à divers stress
  • Sensibilité élevée à la sécheresse (BB120)
  • Tolérance élevée aux inondations saisonnières et à la compactio du sol (3, 8, BB120)
  • Sensibilité élevée des semis à la rouille des feuilles, la brûlure des pousses, le blanc de feuilles, les chancres et de noubresu insectes perceurs et défoliateurs (6, BB120))
  • Sensibilité élevée aux polluants comme le SO2 et O3 (BB120)
  • Faible sensibilité par contre au HFl et à l'accumulation de sel (BB120)
  • Sensibilité élevée aux accumulations de neige ou de glace (BB120)
Remarques
  • Présence d'une centaine d'espèces en Amérique du Nord, dont 62 indigènes
  • Difficulté à identifier les différentes espèces
  • Existence de nombreux hybrides à l'état spontané (8)
  • Espèce intéressante pour limiter les risques d'érosion et stabiliser le sol, de par son système racinaire dense qui s'étend rapidement (3, 6, 8, 41)
  • L'écorce interne servait jadis à la fabrication de l'aspirine (3, 6)

Réactions aux perturbations

Perturbations

Ouverture du couvert
  • Favorise une augmentation de la fréquence des tiges et du pourcentage de couvert de la cime (48, 8, 51PC)
  • Couverture pouvant être 10 fois supérieure en milieu ouvert qu'en milieu fermé (51PC)
Prolifération après une coupe
  • Prolifération importante (41, 8, 51PC)
  • Prolifération accrue sur les sites mal drainés (53C)
  • Les sites perturbés au niveau du sol deviennent de bons lits de germination pour les semences (54PC).
Prolifération après un feu
  • Prolifération importante sauf dans le cas de feux très intenses où la destruction des parties aérinennes et souterraines peut entraîner l'élimination du saule (41)
  • Production de rejets en grande quantité
  • Régénération sexuée favorisée par une production importante de semences sur les rejets de souche issus du feu et la mise à nu du sol minéral (51PC)
  • Les feux courts et intenses favorisent la production de rejets chez S. Bebbiana (64PC)
  • S. Discolor revient davantage après plusieurs feux répétés que les sites aux fréquences de feux plus espacées (65PC)
  • En forêt boréale, le saule est davantage associé au feu de faible intensité (52PC)
Prolifération après une préparation de terrain
  • Diminution de l'envahissement si destruction du système racinaire (51PC)
  • Prolifération favorisée sur les stations préparées par un scarificateur à disques (41, 51PC)
  • Présence restreinte sur les stations préparées avec un râteau (41, 51PC)
  • L'exposition du sol minéral à la suite du scarifiage favorise la germination des semences (41, 51PC)
  • Les branches incorporées dans le sol minéral peuvent s'enraciner et augmenter la compétition (BB110, 51PC)
  • Le déblaiement d’hiver dans les friches arbustives favorise la production de nombreux rejets de souche (BB110, P. Cartier, comm. pers.)
Prolifération après un dégagement
  • Stimulation de l'émergence des plusieurs rejets (41), surtout sur les saules blessés ou renversés par la machinerie ou la neige (BB110)
  • Prolifération accrue si le traitement est fait durant la période de dormance (51PC)

Interférence avec les essences désirées

Essences

Pouvoir compétitif relatif
  • Variable : proportionnel à sa présence avant perturbation (P. Cartier, comm. pers.)
  • Peut être élevé, en particulier dans les plantations (P. Cartier, comm. pers.)
  • La litère composés de feuilles de saule inhibe complètement la germination des graines de pin gris (BB115)
Compétition pour la lumière Modérée à élevée (51PC)
Compétition pour l'eau Élevée à cause de la grande quantité d'eau utilisée par les aules uniquement pour pour la transpiration (41)
Compétition pour les éléments nutritifs À un moindre degré que la compétition pour l'eau (41)
Réaction au broutage
  • Stimulation de la production de rejets
  • Lorsqu'il est sévèrement brouté, production de rameaux qui contiennent davantage de phénol répulsif pour les lièvres (51PC)
Autres formes d'interférence Les saules causent le reversement et le bris mécanique de branches aux semis et aux gaules dans les sites reboisés lorsque les tiges de saule ploient sous le poids de la neige (51PC)

Lutte et contrôle

Lutte et contrôle

Lutte et contrôle
  • Un feu de forte intensité peut entraîner l'élimination par la destruction des parties aériennes et souterraines (41, 51PC)
  • Un scarifiage détruisant complètement le système racinaire peut diminuer l'envahissement subséquent du parterre de coupe

Génétique

Génétique

Variabilité génétique Non disponible
Hybridation Non disponible
Variétés essentiellement utilisées au Québec Non disponible
Bas de page
Haut de page
Télécharger le tableau :