Logo du gouvernement du Qubec.

Aulne rugueux

Essences concurrentes » Autres arbustes et arbrisseaux » Aulne rugueux

Télécharger le tableau :
Aulne rugueux (AUR)
Speckled alder
Alnus incana subsp. rugosa (Du Roi) J. Clausen = Alnus rugosa (Du Roi) Spreng. var. americana (Regel) Fernald
Grand arbuste ou petit arbre (8, 24, 25)

Habitat

Localisation

Aire de distribution naturelle
  • D'ouest en est : du Yukon jusqu'au Labrador et à Terre-Neuve
  • Du nord au sud : du 54°de latitude au Québec jusqu'en Virginie Occidentale et en Indiana (15, 24)
Sous-domaine bioclimatique où l'essence est représentée
  • Tous les domaines bioclimatiques du Québec
Zones où la compétition est susceptible d'être problématique Susceptible d'être problématique surtout dans la zone de la pessière à mousses (15)

Climat régional

Température annuelle moyenne par sous-domaine bioclimatique (°C) Non disponible
Précipitations totales annuelles par sous-domaine bioclimatique (mm) Non disponible
Indice d'aridité par sous-domaine bioclimatique Non disponible
Nombre de jours consécutifs sans gel par sous-domaine bioclimatique Non disponible
Durée de la saison de croissance par sous-domaine bioclimatique (jours) Non disponible
Nombre de degrés jours pendant la saison de croissance par sous-domaine bioclimatique Non disponible

Milieu physique

Principales positions topographiques par sous-domaine bioclimatique Fréquent sur les terrains plats et les bas de pente
Principales classes de pente par sous-domaine bioclimatique Non disponible
Principaux dépôts de surface par sous-domaine bioclimatique
  • Principalement associé à des dépôts lacustres sur des stations où un humus de type mor se développe (ouest de la forêt boréale québécoise) (15)
  • Aussi sur des dépôts glaciaires, organiques, marins et fluviatiles (15)
Principales classes texturales de l'horizon B par sous-domaine bioclimatique Présence accrue sur les textures fines (A, Ali, AS, LA, LLiA, LSA) (15)
pH de l'horizon B par sous-domaine bioclimatique Non disponible
Principales classes de drainage par sous-domaine bioclimatique
  • Drainage modéré à mauvais (le plus souvent sur des sites de drainage mauvais) (15, 24)
  • Parfois avec drainage oblique
Humidité du sol Non disponible
Principaux types d'humus par sous-domaine bioclimatique Non disponible
Principales classes d'épaisseur de l'humus (en cm) par sous-domaine bioclimatique Non disponible
Fertilité du sol Non disponible
Meilleures conditions de croissance Non disponible
Besoins en lumière
  • Se retrouve souvent en sous-étage et peut vivre sous un couvert partiel (32, 41)
  • Croissance optimale en pleine lumière (15, 32)
  • Besoins supérieurs pour les semis comparativement aux rejets (15)
Besoins en eau
  • Besoins élevés
  • Est très susceptible à la compétition pour l'eau (15)
  • Il s'accomode d'une nappe phréatique élevée en début de saison et prend avantage lorsque le drainage s'améliore ensuite (15)
Besoins en éléments nutritifs
  • Besoins faibles en azote du sol, du fait de sa capacité à fixer l'azote atmosphérique (association symbiotique); il peut donc se retrouver sur des stations dégradées, pauvres en azote (41)
  • Il occupe cependant fréquemment des milieux riches en éléments nutritifs
  • pH variant de 3,4 à 7,7 (15)

Station

Stations
  • Bords de cours d'eau
  • Tourbières, marécages
  • Peuplements humides et clairsemés

Dynamique

Dynamique

Types d'associations forestières et essences compagnes recherchées Non disponible
Principales perturbations moyennes et interventions partielles par sous-domaine bioclimatique Non disponible
Principales perturbations et interventions d'origine par sous-domaine bioclimatique Non disponible
Sociologie
  • Forme souvent un couvert très dense (15, 32), où il codomine avec d'autres espèces fréquentes des milieux humides (27) en particulier dans de jeunes peuplements de moins de 15 ans (15)
Principales végétations potentielles observées par sous-domaine bioclimatique 1
  • 1 : MJ2 = MF1 = FO1 = RB1 > RP1 = FE1 = MJ1
  • 2 est : RS3 = FO1 = RC3 = MF1 = RE3 = RS2 > MJ1 = RS1 = MJ2 2 ouest : MF1 > MJ2
  • 3 est : RC3 = RS3 > MF1 = MS2 = RS1 > MJ2 = RE2 = RS5 3 ouest : RS3 = RE3 = RC3 > MF1 > MS2 = RS2 = MJ2 = RS5 = RS1 = RE2
  • 4 est : RS3 > MF1 > RE3 = RC3 > RS5 = MS2 = RB1 = RS1 = RS2 = RE2 4 ouest : RC3 > RS3 > RE3 = MF1 > RS2 = MS2 > RS1
  • 5 est : RS3 > RE3 > MS6 = MS2 = RS1 = MS4 = MS1 = RE1 = RS2 5 ouest : ME1 = RS3 > RE3 > MS2
  • 6 est : RS3 > RE3 > MS2 = RS2 = RE2 6 ouest : ME1 > RS3 > RE3 = MS2 > RE2 = RS2
Tolérance à l'ombre
  • Intermédiaire à intolérant
  • 7/9 pour le stade semis sur l'échelle de Humbert et al. (2007) (1 : très tolérant et 9 : très intolérant) (1)
  • Les rejets sont plus tolérants à l'ombre que les semis (15)
Facteurs limitatifs ou favorables à l'aménagement de l'essence Non disponible
Statut sucessionnel
  • Espèce de début de succession principalement
  • Peut persister plusieurs décennies (15)
  • Peut également être associé à des peuplements âgés (plus de 75 ans) qui ont subi des auto-éclaircies et dont l'humidité du sol et l'entourbement sont en progression, comme c'est le cas dans certaines pessières (15)

Morphologie

Morphologie

Port du tronc Non disponible
Port de la cime Non disponible
Largeur de la cime Non disponible
Densité de la cime Non disponible
Type de ramification Non disponible
Élagage naturel Non disponible
Branches adventives et gourmands Non disponible
Hauteur
  • Moyenne : 1,5 à 2,5 m (41)
  • Maximum : plus de 6 m (41,5,24,8,9)
Système racinaire Système racinaire superficiel (14), située dans la couche humique et minérale (BB111)

Croissance (stades perchis et futaie)

Croissance

Période de débourement Non disponible
Période d'aoûtement Non disponible
Croissance relative Croissance modérée (46)
Âge d'exploitabilité absolu par IQS et densité relative (DRF (densité relative faible), DRM (densité relative moyenne), DRE (densité relative élevée)) Non disponible
Période de croissance rapide 9 ou 10 premières années (15)
Longévité naturelle
  • 20 à 30 ans (tiges)
  • Au moins 45 à 65 ans pour un clone car après la mort des tiges, les racines demeurent vivantes et fonctionnelles du fait de leur rattachement à d'autres tiges (15)
  • Un peuplement d'aulne peut se renouveler et se maintenir sur une base quasi permanente (41)
Hauteur à maturité physiologique Non disponible
Hauteur maximale potentielle Non disponible
Diamètre à maturité physiologique Non disponible
Accroissement moyen en diamètre (mm/an) généralement par sous-domaine bioclimatique ou sous-régions écologiques (Densité A-B - Densité C-D) Non disponible
IQS station Non disponible
Réponse à l'ouverture du couvert Non disponible

Reproduction

Modes de reproduction

Mode de reproduction privilégié Végétative essentiellement dans les groupements déjà établis (32)
Stratégie de régénération sexuée Non disponible
Mode de reproduction sexuée Non disponible
Mode de reproduction végétative Non disponible
Vigueur de la reproduction végétative Non disponible

Floraison

Sexualité et type d'inflorescence
  • Monoïque (5)
  • Fleur unisexuée (9)
  • Chaton (9)
Période de floraison Non disponible
Agent de pollinisation Vent (15, 32)

Plantation

Espacement recommandé entre les plants Non disponible
Interventions spécifiques Non disponible

Production semencière

Type de fruit Nucule, strobile ou cône (24, 15)
Âge de début de production régulière 7 ans (5, 15)
Âge de production optimale Non disponible
Fréquence des bonnes années semencières 1 à 2 ans (5, 15)
Période de maturité Août à septembre (11, 15, 32)
Quantité produite Non disponible
Indicateurs du poids des semences Non disponible
Indicateurs de viabilité Non disponible

Dispertion des semences

Durée de rétention des semences sur l'arbre Non disponible
Saison de dispersion Automne : à partir de septembre (15)
Mode de dispersion
  • Vent (BB111)
  • Eau (11, 15, BB111)
Distance de dispersion commune
  • Deux à trois fois la hauteur du semencier essentiellement (15)
  • Une faible quantité peut atteindre 30 m (11)
Durée de viabilité des semences en milieu naturel Non disponible
Facteurs favorisant ou défavorisant la libération de la semence du fruit Non disponible
Principaux agents nuisibles Non disponible

Conditions de germination

Dormance
  • Dormance présente
  • Stratification par le froid requise (USDA NRCS)
Stratification Non disponible
Période de germination Non disponible
Taux de germination Non disponible
Besoins en eau Non disponible
Besoins d'ombre Non disponible
Autres facteurs limitant ou favorisant la germination Non disponible
Températures favorables Non disponible
Lits de germination favorable Non disponible
Nature du lit et conditions de germination
  • Sol minéral récemment exposé (15, 32)
  • Milieu frais et humide (Bell, 32)
Germination assistée Non disponible
Mortalité juvénile des semis Non disponible

Reproduction végétative

Drageonnement Secondaire (5, 15)
Production de rejets (souche, tige, collet racinaire) Principal (5, 15, 32), surtout à partir du collet (BB111)
Marcottage Secondaire (5, 15)
Autres modes de reproduction végétative Absent
Intensité Élevée
Présence de clones
  • Présence de clones formés à partir de tiges souterraines qui produisent elles-mêmes des racines et des tiges aériennes (15)
  • La distribution spatiale des individus à l'intérieur des fourrés d'aulne n'est pas influencée par la croissance du clone, de sorte que de proches voisins peuvent être génétiquement différents et qu'une population d'aulne présente une certaine diversité génétique (15)

Développement et croissance de la regénération par stade de développement (stades de semis, gaulis)

Développement et croissance

Période de débourrement Non disponible
Période d'aoûtement Non disponible
Besoins en eau Non disponible
Besoins en lumière Non disponible
Besoins en éléments nutritifs Non disponible
Croissance Non disponible
Conditions favorisant une croissance optimale Non disponible
Réponse à l'ouverture du couvert Non disponible
Sensibilité à la compétition Non disponible
Principaux agents nuisibles Non disponible
Tolérance et résistance à différents stress Non disponible
Motalité Non disponible

Travaux d'éducation

Éducation

Élagage et taille de formation Non disponible
Dégagement Non disponible
Éclaircie Non disponible

Facteurs de stress (stades de perchis et futaie)

Aspects physotanitaire

Principaux insectes et maladies à surveiller Non disponible

Tolérance et résistance aux stress

Résistance au vent Non disponible
Résistance au verglas, à la glace et la neige Non disponible
Tolérance au gel Non disponible
Tolérance à la sécheresse Non disponible
Tolérance aux inondations et à la remontée de la nappe phréatique Non disponible
Tolérance à la compaction du sol Non disponible
Sensibilité aux dommages causés par le feu Non disponible
Sensibilité aux polluants atmosphériques Non disponible
Autres stress Non disponible
Principaux dommages causés pas les animaux Non disponible

Propriétés de bois et utilisations

Propriétés physiques

Propriétés et apparence du bois Non disponible
Masse volumique (volume sec à l'air, masse sèche à l'air (12%) en kg/m3) Non disponible
Flexion statique MOR 12% en lb/po2 / MOE 12% en 1000 lb/po2 Non disponible

Propriétés de façonnage

Rabotage (% de succès) Non disponible
Sablage (% de succès) Non disponible
Perçage (% de succès) Non disponible
Mortaise (% de succès) Non disponible
Moulure (% de succès) Non disponible
Tournage (% de succès) Non disponible

Utilisations

Utilisations courantes du bois Non disponible
Autres utilisations Non disponible

Divers

Divers

Enjeux de biodiversité Non disponible
Valeur générale pour la faune
  • Brout : composante alimentaire de l'orignal, du cerf de Virginie, rat musqué, castor, campagnol, lièvre (15, 32, 27)
  • Habitat : les fourrés offrent un couvert aux gallinacés et aux bécasses (24)
  • Bois : les branches sont utilisées par le castor, comme pour la construction de barrages (15, 24, 32)
Tolérance et résistance à divers stress
  • Faible tolérance aux inondations prolongées au-dessus de la couronne racinaire
  • Sensibilité élevée aux précipitations acides (32)
  • Allélopathie négative entre le peuplier faux-tremble et l'aulne : en peuplement pur, l'aulne fixe 4,69 kg/ha d'azote atmosphérique contre seulement 0,84 lorsqu'il se retrouve en peuplement mélangé avec le peuplier faux-tremble (15)
Remarques
  • Est un indicateur fiable des milieux minérotrophes (zone argileuse du nord de l'Ontario) (24)
  • La litière se décompose rapidement à la surface du sol, favorisant la mise en circuit d'éléments nutritifs (15)
  • Espèce intéressante pour limiter l'érosion (32)

Réactions aux perturbations

Perturbations

Ouverture du couvert
  • Prolifération importante (32)
  • Prolifération favorisée par l'augmentation de l'ensoleillement
Prolifération après une coupe
  • Prolifération importante (32, 15)
  • Prolifération favorisée par l'augmentation de l'ensoleillement de la température du sol et de la remontée de la nappe phréatique (BB110)
  • Prolifération favorisée dans des peuplements résineux sur des stations mal drainées avec une accumulation importante de matière organique (15, 24, BB110)
  • Étude montrant la présence de 39 500 à 74 000 tiges/ha d'aulne après une coupe (41)
  • Les tiges endommagées ou écrasées par la machinerie forestière rejettent abondament (BB110)
Prolifération après un feu
  • Prolifération importante après un feu de faible intensité, qui peut même stopper la succession désirée
  • Prolifération très rapide sur les stations humides et riches en éléments nutritifs, formation d'un groupement d'aulnes très dense, empêchant l'établissement d'une régénération en essences désirées (Terre-Neuve) (15)
  • Élimination des rejets après un feu sévère seulement (32)
Prolifération après une préparation de terrain
  • Prolifération importante par reproduction végétative (production de rejets et marcottage) lorsque la préparation de terrain ne fait que renverser les tiges (41)
  • Prolifération limitée si la tige est séparée du système racinaire (41)
  • Invasion si exposition du sol minéral (conditions optimales pour le lit de germination) (32)
Prolifération après un dégagement
  • Prolifération importante par rejets de souches (15)
  • Les dégagements réalisés en juillet ou août restreignent la croissance en hauteur des rejets, versus des opérations de printemps ou hiver qui conduisent à une plus forte reprise des rejets (15, 32)

Interférence avec les essences désirées

Essences

Pouvoir compétitif relatif
  • Élevé du fait de la présence sur une longue période d'un écran dense qui limite le développement de la régénération résineuse, voire même l'empêche complètement de s'établir (41)
  • Particulièrement élevé sur les stations fraîches et humides où il se développe rapidement, au détriment de la régénération résineuse (15, 24)
  • Peut avoir un effet positif sur la fertilité du sol en milieu pauvre lorsqu'il n'est pas très abondant, grâce à sa capacité à fixer l'azote atmosphérique (15)
Compétition pour la lumière Interception de la majeure partie du rayonnement solaire sous un couvert d'aulne
Compétition pour l'eau Non disponible
Compétition pour les éléments nutritifs Faible (15)
Réaction au broutage Non disponible
Autres formes d'interférence Non disponible

Lutte et contrôle

Lutte et contrôle

Lutte et contrôle
  • Une application de Chondrostereum purpureum suite au dégagement réduit le nombre de rejets de souche et augmente la mortalité à court terme des tiges; cette approche reste toutefois à étudier (analyses bénéfices/coûts, logistique opérationnelle, ...) (48)
  • Une préparation de terrain qui sépare la tige du système racinaire limite la prolifération (41)

Génétique

Génétique

Variabilité génétique Non disponible
Hybridation Non disponible
Variétés essentiellement utilisées au Québec Non disponible
Bas de page
Haut de page
Télécharger le tableau :